La présentation du livre intitulé « la vie d’Emigrés » de Timouchtine Hadjibeyli septembre 7, 2019 – Publié dans Littérosa

La présentation du livre intitulé « la vie d’Émigrés » de Timouchtine Hadjibeyli (1920-1993), publié par les Éditions Kapaz, a eu lieu le 6 septembre 2019 à Paris sous la modération de Monsieur Thierry Edmond, avocat et chargé de cours à l’Université de Strasbourg.

Lors de cet événement, Monsieur Rahman Mustafayev, Ambassadeur d’Azerbaijan en France, Monsieur Fuad Muradov, Président du Comité chargé des azerbaïdjanais du Monde, Madame Pascale Hadjibeyli, veuve de l’auteur, et Messieurs Nijat Kazimov, Jean-Emmanuel Medina et Dilbadi Gasimov, représentants des Éditions Kapaz, ont pris la parole.

Monsieur l’Ambassadeur a brièvement rappelé l’histoire de la première République d’Azerbaïdjan ayant existé entre 1918 et 1920 et a souligné l’importance du rôle joué lors de sa création par le père de l’auteur, Monsieur Djeyhun Hadjibeyli, grand diplomate de son époque. Il a aussi mis l’accent sur le fait que lors de la première République, le droit de vote et d’éligibilité avait été accordé aux femmes et a évoqué l’importance accordée à l’éducation, à la démocratie et à la diversité. Selon Monsieur l’Ambassadeur, la création de la première République était un événement exceptionnel et sans précédent dans le monde musulman. La famille de l’auteur appartenait en effet à une élite avant-gardiste, ayant bâtie les fondements d’une société humaniste et moderne. Il a également rendu hommages aux autres membres du Gouvernement de la Première République et a salué leur audace et leur dévouement pour la cause démocratique.

Monsieur Fuad Muradov a de son côté, salué la mémoire de l’auteur et a souligné l’importance d’un tel ouvrage en ce qu’il est une source inestimable de connaissances sur le parcours et la vie des immigrés de la première République.

Madame Pascale Hadjibeyli a partagé les souvenirs de son défunt mari. Elle a notamment rappelé l’attachement de Timouchtine Hadjibeyli à sa mère patrie et a salué sa volonté d’intégration dans son pays d’accueil, la France. Elle a aussi parlé des relations entretenues par Timouchtine Hadjibeyli avec l’intelligentsia française, comme Sarte, Merle ou encore Camus et de la participation à la deuxième guerre mondiale de son mari et de son frère aîné mort pour la France.

Quant aux représentants des Éditions Kapaz, Monsieur Nijat Kazimov a rappelé les événements marquants quant aux activités des Éditions ainsi que les nombreux des projets en gestation. Il a indiqué que désormais les ouvrages édités par les Éditions Kapaz sont référencés dans le système de la BNU. Il a saisi l’occasion pour annoncer la signature imminente d’un contrat de distribution avec le groupe Hachette.

Monsieur Jean-Emmanuel Medina s’est réjoui du fait que les activités des Éditions Kapaz aient pour effet non seulement de faire connaître au public français les auteurs azerbaïdjanais, mais surtout la culture et la richesse de ce pays. Il a félicité la famille de l’auteur pour la publication de l’ouvrage qui est d’une grande valeur historique en ce sens que « nous sommes tous une part entière de cette vie d’émigrés, ici et ailleurs ».

Monsieur Dilbadi Gasimov a évoqué l’importance du nom Hadjibeyli pour les azerbaïdjanais et de l’intérêt historique de l’ouvrage présenté. Selon lui, il est rare de trouver dans un seul ouvrage, un nombre d’informations aussi foisonnantes sur l’immigration azerbaïdjanaise en France au début du XXème siècle et sur le parcours d’une illustre famille, celle des Hadjibeyli. L’importance des souvenirs professionnels, personnels et familiaux de l’auteur font de ce livre une mine d’or que toute personne doit lire.

Les discours des intervenants ont été suivis d’un concert de flûte à bec donné par Monsieur Agharahim Gouliyev, lauréat de plusieurs distinctions dans son domaine.

Enfin, les participants ont été conviés à déguster des spécialités azerbaïdjanaises, cet événement étant supervisé par Madame Aytan Mouradova.

M. Thierry Edmond
M. Rehman Mustafayev

M. Fuad Muradov

Mme. Pascale Hadjibeyli

M. Nijat Kazimov

M. Jean-Emmanuel Medina

M. Dilbadi Gasimov

M. Agharahim Gouliev


Représentants des Éditions Kapaz
« « Comprendre Trump par la littérature ». Narmin Kamal
« Le Chemin de Mukhtar Auezov ». Nijat Kazimov »