Les prix Nobel de littérature de 2018 et 2019 octobre 12, 2019 – Publié dans Littérosa – Tags:


Le prix Nobel de littérature 2018 est attribué à l’auteur polonais Olga Tokarczuk. L’Académie a décerné ce titre en raison d’un « imaginaire narratif qui, avec une passion encyclopédique, représente le franchissement des frontières en tant que forme de vie. »

Le prix Nobel de littérature 2019 est attribué à l’auteur autrichien Peter Handke dont le travail  » a exploré la périphérie et la spécificité de l’expérience humaine », selon l’Académie suédoise.

Olga Tokarczuk

Olga Tokarczuk est née en 1962 à Sulechów en Pologne et vit aujourd’hui à Wrocław. Ses parents étaient professeurs et son père était également bibliothécaire scolaire. Jeune, elle lisait à peu près tout ce qu’elle pouvait trouver et c’est là qu’elle a développé son appétit littéraire. Après des études en psychologie à l’Université de Varsovie, elle fait ses débuts comme écrivain de fiction en 1993 avec Podróz ludzi Księgi («Le voyage du peuple du livre»). Sa véritable percée est venue en 1996 avec son troisième roman, Prawiek i inne czasy («Primeval and Other Times», 2010). Le roman est un excellent exemple de la nouvelle littérature polonaise après 1989, résistant au jugement moral et ne voulant pas représenter la conscience de la nation. Au lieu de cela, il montre un niveau remarquable d’imagination avec un haut degré de sophistication artistique.

Jusqu’ici, le magnum opus de Tokarczuk est l’impressionnant roman historique Księgi Jakubowe de 2014 («Les livres de Jacob»). Une fois de plus, l’auteur change de mode et de genre pour consacrer plusieurs années de recherche historique aux archives et aux bibliothèques pour rendre le travail possible.

Peter Handke

Peter Handke est né en 1942 dans un village du nom de Griffen, situé dans la région de Kärnten, dans le sud de l’Autriche. C’était aussi le lieu de naissance de sa mère Maria d’origine slovène. À partir de 1961, il étudia le droit à l’Université de Graz, mais interrompit ses études quelques années plus tard avec la publication de son premier roman Die Hornissen (1966). Avec la pièce Publikumsbeschimpfung ( «Outrage au public») (1969), il a certainement marqué de son empreinte la scène littéraire.

Plus de cinquante ans plus tard, après avoir produit un grand nombre d’œuvres de genres différents, il s’est imposé comme l’un des écrivains les plus influents d’Europe après la Seconde Guerre mondiale. Sa bibliographie contient des romans, des essais, des cahiers, des œuvres dramatiques et des scénarios. Ses œuvres sont empreintes d’une forte envie de découvrir et de faire vivre ses découvertes en leur trouvant de nouvelles expressions littéraires.

Traduction par Nijat Kazimov
Source: Nobelprize.org


« Comment lire « les écrits en ligne » … Kismat Rustamov
Un roman qui coupera le souffle de ses lecteurs: « Vous êtes d’où Monsieur Abel ? » »