Continuez la lecture...

La poésie azerbaïdjanaise juillet 12, 2019 – Publié dans Littérosa

En des temps lointains, l’Azerbaïdjan était dénommé Odlar Yourdou, « le pays des feux ». Non loin de Bakou, au bourg de Ramany, on peut voir encore les curieux aménagements d’un temple voué au culte pyrolâtre. Selon nombre d’historiens, les Azéris seraient les descendants des Mèdes ; quoi qu’il en soit, les racines de leur poésie plongent au plus profond des siècles, dans les mythes et légendes telle que celle du roi Astiag et de son capitaine félon, déjà…

Continuez la lecture
Continuez la lecture...

Histoire: « L’âge du bronze en Azerbaïdjan ». juillet 3, 2019 – Publié dans Littérosa

On sait que pour se protéger des animaux sauvages, pour résister au froid et à la famine, les hommes de cette époque étaient obligés de vivre soudés. Pour cela, ils utilisaient le feu comme moyen de protection. Le feu dans les conceptions anciennes a été sacralisé ; il était protégé et gardé. Pour maintenir le feu en activité, les hommes ont inventé des objets particuliers. Dans la littérature archéologique, ces objets mobiliers ont été classés…

Continuez la lecture
Continuez la lecture...

« 28 avril 1920 ». L’article de Djeyhoun Hadjibeyli juin 29, 2019 – Publié dans Littérosa

La journée du 28 avril 1920 est l’une des plus sombres dans l’histoire séculaire du peuple azerbaïdjanais, et auprès de laquelle les douze invasions d’armées et de tribus étrangères, même aux périodes les plus « barbares », peuvent être considérées comme de simples promenades guerrières. Ni les anciens Perses, ni les Mèdes, ni les Romains, ni les Arabes, ni les Turcs-Seldjoucides, ni les Mongols de Genghis-Khan, ni Tamerlan, ni les Perses-Séfévides, ni les Turcs-Ottomans, ni enfin la…

Continuez la lecture
Continuez la lecture...

« 28 Mai 1918 ». L’article de Djeyhoun Hadjibeyli juin 21, 2019 – Publié dans Littérosa

A la lumière des événements évoqués, l’acte du 28 mai 1918 – la déclaration de l’Azerbaïdjan indépendant de la Russie – apparait comme une conséquence logique, dictée par l’évolution historique et par les conditions de vie du peuple azerbaïdjanais. Dans l’empire russe, le peuple azerbaidjanais n’avait aucun droit ; il réussit conserver son existence physique, sa foi, ses traditions et sa langue. Cet empire s’effondra sous les coups des démagogues bolchéviques, dont les hordes opprimaient…

Continuez la lecture
Kapaz

GRATUIT
VOIR