Continuez la lecture...

« Le portefeuille de l’homme riche ». Sahila Yaya septembre 5, 2020 – Publié dans Littérosa

Sahila Yaya, écrivaine, publiciste. Elle est l’auteure de trois romans et des nouvelles. Actuellement elle collabore comme essayiste avec différents journaux. Traduit de l’azerbaïdjanais par Konul Ramazanova La femme le suppliait pour un rendez-vous de dix minutes. Le garde du corps déjà habitué aux supplications des personnes la regarda avec indifférence et lui dis : – Non, non, ce n’est pas possible A l’ouverture de la grande porte, la Mercedes noire est entrée si rapidement…

Continuez la lecture
Continuez la lecture...

« Réflexions sur la beauté ». Charif Aghayar août 1, 2020 – Publié dans Littérosa

Charif Aghayar, écrivain, poète, publiciste. Il est l’auteur de trois romans et des nouvelles. Actuellement il collabore comme essayiste et journaliste avec différents journaux. Traduit de l’azerbaïdjanais par Konul Ramazanova Je me suis toujours demandé : pour quelles raisons des gens du monde entier, dont la langue, la religion, les coutumes et l’apparence sont complètement différentes, se réjouissent-ils de la même chose, rient de la même chose et pleurent de la même chose ? Qu’est-ce…

Continuez la lecture
Continuez la lecture...

« Akbar ». Tural Diridaghli juillet 31, 2020 – Publié dans Littérosa

Tural Diridaghli, étudiant en thèse à l’Université Toulouse Capitole 1, juriste d’entreprise, écrivain. Traduction par Konul Ramazanova Que soit remercié pour sa contribution à la réalisation de cette nouvelle: Thierry Edmond Rostow resta longtemps adossé contre la muraille, suivant des yeux les héros de la fête, pendant qu’un douloureux travail intérieur s’accomplissait en lui. Des doutes terribles envahissaient son âme, et il ne pouvait leur donner de solution satisfaisante. Il pensait à Denissow, à son…

Continuez la lecture
Continuez la lecture...

« Les grues de soleil ». juillet 10, 2020 – Publié dans Littérosa

Sengiin Erdene, la figure incontestée de la littérature de fiction et le grand maître des nouvelles psychologiques de la littérature mongole, est né en 1929 en province de Khentii à l’est de la Mongolie et est mort en 2000 à Oulan-Bator à l’âge de 71 ans.  La mort de son père lors des répressions politiques de la fin des années 1930 et le déclenchement de la Deuxième guerre mondiale ont influencé ce jeune garçon de…

Continuez la lecture
Continuez la lecture...

« L’automne du Gobi ». Erdene-Ochir juin 29, 2020 – Publié dans Littérosa

Arlaan Erdene-Ochir est un poète et journaliste, né en 1972 dans la région de Dornogovi, à l’extrême sud-est de la Mongolie et est mort en 2018. Après ses études secondaires, il est venu à Oulan-Bator pour étudier la littérature à l’Ecole normale supérieure. Il a fait sa carrière de journaliste dans divers organes de presse et de la télévision. Il a écrit une série de recueils de poèmes comme « Les jours bleus d’encre», «La…

Continuez la lecture
Kapaz

GRATUIT
VOIR